Le Château de Oramala


Copyright© http://www.mariopegollo.it/


Le château d’Oramala présente un très haut intérêt historique et artistique. Il fut en effet la première demeure de la famille Malaspina qui y établit l’un des plus puissants marquisats de l’Italie septentrionale. Lorsqu’en 1167 Obizzo 1er Malaspina escorta Frédéric Barberousse depuis Pontremoli jusqu’à la Germanie, il hébergea l’empereur dans ce château situé au milieu des bois dans la vallée Staffora, à 750 mètres d’altitude. Cette époque fut pour les Malaspina celle de leur plus grande splendeur, non seulement du point de vue militaire, mais aussi culturel et artistique. C’est en effet dans la puissante et solitaire demeure d’Oramala que séjournèrent les plus célèbres troubadours provençaux de l’époque, suivis plus tard par Dante Alighieri, qui célébra ses hôtes dans le VIIIème chant du Purgatoire de La Divine comédie, et enfin par Goethe, qui s’y arrêta lui aussi. En 1474, le château fut fortifié par le marquis Niccolo Malaspina qui lui donna son aspect majestueux, encore visible aujourd’hui. Devenu au fil des siècles la résidence secondaire des marquis, le château fut ensuite abandonné après l’extinction de la branche, avant d’être restauré au XXème siècle par ses nouveaux propriétaires.