OBIZZO MALASPINA ( + 1185)


Fils du marquis Alberto qui fut le premier à porter le nom de Malaspina, Obizzo s’illustra au XIIème siècle par sa participation à de nombreuses batailles en Italie et par sa relation avec l’empereur Frédéric de Barberousse. 

 

D’abord rival de l’empereur, Obizzo avait appuyé les communes lombardes dans leur lutte pour l’indépendance en échange d’un débouché sur la Méditerranée. Aux côtés de la Ligue lombarde, il prit part à plusieurs batailles, dont celle, fameuse, de Tortone en 1155, où il résista vaillamment à l’empereur. En 1164, il change cependant de camp et se rapproche de Frédéric qui l’investit alors de nombreux fiefs en Lunigiane, en Emilie, en Lombardie et dans le Piémont. Alors qu’à son retour de Rome l’empereur se trouve bloqué en Lunigiane par les communes italiennes, Obizzo lui vient en aide et l’escorte à travers les vallées d’Aveto, de Trebbia et de Staffora, l’hébergeant un moment au château d’Oramala.   

Quelques années plus tard, Obizzo se rapprocha à nouveau des communes lombardes et participa à la bataille de Legnano contre l’Empereur en 1175, puis en 1183 à la paix de Constance qui célébra la victoire définitive des communes et la reconnaissance de leurs pouvoirs régaliens et leurs libertés dans les affaires communales. Obizzo mourut en 1185 en laissant trois enfants : Obizzo et Moroello, dont les descendants se partagèrent l’immense domaine quelques décennies plus tard, et Alberto qui s’illustra dans le domaine des arts notamment celui de la poésie.